La Vendetta Zuria

La Vendetta ZuriaLe couteau Corse appelé « VENDETTA » a une forme caractéristique : c’est un couteau droit, pliant, à cran forcé, avec une mître (partie métallique entre la lame et le manche) présentant un large décroché dans sa partie inférieure.
Dans la société agro-pastorale qu’a toujours été la Corse, les campagnards, ne possédant pas d’armes à feu, se servaient de l’indispensable compagnon qu’était leur couteau pour aussi bien égorger les animaux d’élevage, que pour laver dans le sang leur honneur …

d’où l’amalgame entre le nom de l’objet et sa fonction.

 

 

La Vendetta Zuria

Conscient que ce couteau ancestral méritait d’être adapté aux exigences des amateurs de couteaux contemporains, un trio de passionnés, composé des deux frères ZURIA et de GILLES s’est attelé à l’élaboration d’un couteau alliant tradition et modernité LA VENDETTA ZURIA.


Vous avez entre les mains un objet artisanal, dont les différentes parties ont été fabriquées avec une recherche constante de qualité.

Les manches en bois sont issus d’essences Corses (olivier, genévrier, bruyère, buis, …).
Les manches en corne sont taillés dans la partie pleine, appelée « pointe de corne ».
Ces cornes proviennent de béliers, de mouflons, de vaches Corses ou de buffles d’Italie.

La Vendetta ZURIA :

Le ressort : Acier inoxydable Z20C13 poli lustré intérieur, guilloché (ciselé) à la main. Ce ressort a une tête forgée en forme de Corse, cette dernière est solidaire du ressort et n'est pas soudée en série. Le ressort dispose aussi d'une butée de lame, ce qui évite à celle-ci de frapper le fond du ressort à la fermeture.

La lame : La lame inoxydable, en acier Sandwik 12C27, s'émousse très peu, d'une épaisseur de 3 mm au talon, cet acier a l'avantage de rester d'un aspect stable (ne rouille pas) et s'affûte plus facilement que l'acier 440. La qualité de coupe d'une lame dépendra de deux étapes méconnues mais primordiales : la trempe et l'émouture. Pour les nostalgiques, ils utilisent aussi (très peu) de l’acier au carbone (XC 75) qu’il faut absolument essuyer et graisser. Pour les amateurs, des VENDETTA ZURIA en lame damas forgé oxydable ou inoxydable.

La trempe : un traitement thermique consistant à donner de la force et de l'élasticité à l'acier. L'émouture a été effectuée par des artisans spécialisés : elle consiste à faire passer un morceau d'acier, de forme rectangulaire à une forme triangulaire.

Ces deux opérations essentielles à la qualité de toutes pièces de coutellerie sont effectuées sous contrôle, par des artisans très spécialisés.

Les platines et les mitres sont en inox :
Les platines sont en acier inoxydables Z20C13, de 1,2 mm d’épaisseur. Les mîtres, massives, au « décroché » originel, sont aussi en acier inox Z20C13.

Certains couteaux sont sans mitre, on parle alors des "pleins manches", ce sont les plus beaux mais aussi les plus fragiles (car les mitres ne jouent plus leur rôle protecteur).

Ce couteau n'est pas un tournevis ni un ouvre boîte, ni un couteau de lancer. Un couteau pliant s'essuie, l'affûtage doit être régulier, l'entretien se limite à graisser le mécanisme.

D'une manière générale, la fabrication des couteaux de la Collection Zuria est artisanale, chaque couteau est fabriqué à la main : Ajustage, perçage, façonnage, polissage, contrôle de la tension du ressort et affûtage sont effectués soigneusement dans leur atelier.